TECHNIQUE DE BASE : LIMER LE METAL

Chose promise, chose dûe : voici tout ce que vous devez savoir pour bien limer le métal. Et en vidéo, s’il vous plait !

Nous l’avions évoqué dans cet article sur les limes de bijoutiers : limer le métal est une étape très commune et indispensable lors de la création d’un bijou. Elle vient en général après avoir découpé le métal. Il est peu probable de pouvoir s’en passer, alors autant investir dans du bon matériel, et acquérir le bon geste.

J’ai voulu bien faire les choses, alors suite à mes objectifs de cette année, je me suis lancée dans la vidéo.

Autant vous dire que j’ai usé de grands subterfuges pour ne pas encore trop me voir à l’image. Mais déjà, m’entendre, c’est une épreuve… Alors je vous demande un peu d’indulgence (oui, je bafouille, j’ai une voix pincée alors qu’en vrai j’ai l’accent toulousain, et je dis des phrases…qui ne veulent rien dire, on est d’accord.)

Je continue ce “disclaimer” (je suis déjà une vraie youtubeuse, je dis le mot “disclaimer”) pour vous dire combien l’internet est GENIAL et regorge de tout ce dont on a besoin pour se former. Je partais de zéro pour ce qui est de la vidéo et du montage. En quelques jours seulement, j’ai appris à me filmer, monter une vidéo sur Première Pro CC (que je croyais réservé aux pros), stabiliser en post-production, rajouter une bande son parlée, créer une vignette et importer le tout sur Youtube. Toute seule comme une grande ! Alors je sais que la première vidéo est souvent celle que l’on va trouver super nulle d’ici peu de temps, mais je sais aussi que – tout comme en bijouterie – je vais améliorer ma technique au fur et à mesure que j’en ferai.
Et ça me rend toute
JOIE !




Voici ce que vous trouverez en image :

Apprendre à limer le métal comme un pro - en vidéo sur www.apprendre-la-bijouterie.com
1 / Bien nettoyer ses limes

Avec une carde à lime ou bien avec des brossettes en acier montées sur votre pièce à main.
Brosser en diagonal, dans le sens des rainures.
On peut également faire cela avec un morceau de cuivre, ou encore de la craie.


Apprendre à limer le métal comme un pro - en vidéo sur www.apprendre-la-bijouterie.com
2 / Limer une surface plane

Une règle d’or : toujours utiliser l’outil le plus grand possible : cela vous aidera à avoir une bonne prise en main mais surtout plus d’efficacité dans le geste car plus de surface en contact.
Choisir par exemple une lime carrelette assez douce (grain 2 ou 4) si la découpe est assez droite; plus dure (grain 0) s’il y a beaucoup de matière à enlever pour rattraper.
Bien maintenir l’ouvrage, si besoin dans un étau à main, calé sur la cheville.
Poser la lime bien à plat, dans le sens de la longueur, avec si possible la totalité de l’ouvrage en contact avec la lime.
Effectuer un mouvement vers l’avant uniquement. Limer vers l’arrière ne sert à rien, ou au pire abîmera votre travail. Les limes de bijoutier sont faites de façon à ne limer que dans un sens.
Le mouvement doit être régulier, cadencé, et sans accrocs.
Observer régulièrement la progression du travail
Le limage est fini lorsque :
– la tranche est entièrement brillante
– le tracé n’est plus visible
– la lumière ne filtre pas lorsqu’on le pose à plat sur un tas.



Apprendre à limer le métal comme un pro - en vidéo sur www.apprendre-la-bijouterie.com
3 / Limer en arrondi

La technique est la même que pour un limage à plat, sauf qu’il faut définir votre arrondi à la force (et précision) de votre geste.
Le poignet est donc particulièrement sollicité pour donner la forme correcte.




Apprendre à limer le métal comme un pro - en vidéo sur www.apprendre-la-bijouterie.com
4 / Limer des repercés et autre petites parties

Le choix de la lime est primordial pour réussir à bien limer des reperçés. Les limes aiguilles sont les plus adaptées, il en existe dans un grand nombre de formes, de tailles et de grains différents (je vous renvoie vers l’article sur les limes pour cela)
Evidemment, on va utiliser des limes rondes, courbes, demi-rondes ou feuille de sauge pour toutes les formes rondes ou concaves.
Une lime carrée pour des angles droits, plate pour des surfaces droites ou convexes, triangle pour des angles fermés, etc etc… vous comprenez le principe !
Enfin, sachez que les limes “dos d’âne” ou “barrette” sont à privilégier dans les interstices où l’on pourrait abîmer d’autres parties autour ou au dessus de la lime. En effet, ces limes ont la particularité d’être totalement lisses sur le dessus, et ainsi elles ne déforment pas les surfaces touchées.
Pour les limes aiguilles c’est pareil : toujours vers l’avant ! On doit également souvent ajouter un mouvement de côté pour ne pas creuser de dépression dans le métal, voire en diagonal pour essayer d’avoir un maximum de surface de contact.


Apprendre à limer le métal comme un pro - en vidéo sur www.apprendre-la-bijouterie.com
5 / Limer des interstices très fins

Enfin, une astuce souvent méconnue, est d’utiliser des lames de scie pour faire office de lime extra-fine.
Pour cela, il faut que la lame soit bien tendue sur le bocfil. Votre ouvrage doit être bien stable sur une cheville à repercer.
Avec de tout petits mouvements, on va venir “gratter” délicatement la surface. Il faut faire bien attention à avoir un geste doux et régulier. Ne pas entamer le métal comme pour scier. La lame de scie doit être légèrement oblique, et bien perpendiculaire à l’ouvrage.


Voilà, vous savez (presque) tout sur les techniques de limage !
Nous parlerons dans un prochain articles du chanfrein et autres petites particularités.

En attendant, n’hésitez pas à me donner votre retour sur cette première vidéo. Les critiques constructives sont les bienvenues. J’ai fait quelques erreurs de vocabulaires, et le montage est un peu trop rapide je trouve. Aussi la prochaine fois j’essaierai de faire différemment.

Et si vous aimez, n’hésitez pas à partager !

PS : j’oubliais : N’oubliez pas de vous abonner à la chaine Youtube !

Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

You may also like

15 comments

  1. Bravo Mélanie pour ta vidéo! Elle est très réussie! Je trouve que les techniques sont expliquées de manière claire sans que cela soit trop long.
    Et l’article vaut le coup même pour quelqu’un comme moi qui a fait le CAP (j’ai eu des cours sur le limage). Mais ça permet de repenser à mes gestes et à les corriger s’ils ne sont pas bons.

    Merci !

    Delphine

  2. Bonjour ! Je rejoins l’avis de Delphine, plutôt réussi pour une première ! J’ai pour ma part précisé des points restés flous jusqu’ici, notamment au sujet des limes aiguilles. C’est donc celles-ci qui me manquaient … Hehe. Cette vidéo complète à mon avis parfaitement ton article du blog sur les limes. J’admire également ton système de rangement / accrochage, très inspirant. Magnifique atelier. Merci Mélanie pour ton courage et ton partage, on attend la suite ! Maria

  3. Bravo pour cette première bien réussie, tu es à l’aise au niveau de l’expression, et les plans de la vidéo sont bons aussi, on voit bien le travail au fur et à mesure, et la durée de la vidéo est bien aussi, tu es concise et direct à l’essentiel. Continue comme ça !!

  4. Je suis également très enthousiaste, félicitations Mélanie ! Ta vidéo est très réussie : pédagogique, format parfait, super images et le texte lu ne tue pas du tout la spontanéité… ça donne LE supplément d’âme
    Bravo et un grand merci ! J’ai appris et révisé mes classiques
    Petite question : aurais-tu une astuce pour limer à l’intérieur d’une découpe trop fine, même pour les limes aiguilles ? J’ai essayé le papier de verre collé sur un cure-dent mais ça ne tient pas…

    1. Bonjour Emma, Malheureusement je n’ai pas d’autre solution à l’heure actuelle. Pour émeriser tu peux coincer une bande de papier émeri dans ton bocfil mais pour le limage, à part la lime et la scie…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.