Grossesse et bijouterie : comment bien se protéger

Bien se protéger durant sa grossesse lorsque l'on est bijoutière - un article à lire sur www.apprendre-la-bijouterie.com

Puisque le sujet s’est présenté à moi récemment – pour la seconde fois – et comme l’on m’a posé beaucoup de questions à ce sujet, je me suis dit qu’un article sur la gestion d’une grossesse lorsqu’on est bijoutière pourrait en intéresser plus d’une. Voici donc l’article que j’aurais aimé lire lorsque j’ai appris que j’étais enceinte il y a de cela quelques années maintenant. Cela m’aurait évité pas mal de questionnements, et de culpabilité aussi sans doute…

Une grossesse est un temps privilégié. Créer la vie tout en créant des bijoux peut être très stimulant à condition d’aménager les contraintes de ce métier à votre corps changeant. Les conseils prodigués ci-dessous sont cependant valables pour tout un chacun, pas uniquement pour les femmes enceintes. Mais puisque nous voulons le meilleur pour notre progéniture, ce n’est souvent qu’à ce moment là que l’on se pose réellement ces questions.

Malheureusement, il n’existe aucune étude réelle sur le sujet et sur les possibles problèmes que les produits chimiques pourraient causer. Dans le doute, comme bien souvent, on conseille de s’abstenir de travailler. Mais rares sont les personnes à leur compte qui peuvent se dire ” cool, dans le doute je vais rester 9 mois sur mon canapé…” Lorsque l’on travaille à son compte, surtout dans ce “métier-passion”, il n’est pas toujours possible financièrement ou même psychologiquement de ne rien faire du tout.

Alors partons du postulat que votre grossesse va bien se dérouler, et voyons comment devenir Dark Vador, ou plutôt White Vador. Si si, vous verrez.

Continue Reading

“JE PEUX TRÈS BIEN LE FAIRE MOI-MÊME”… comment y répondre ?

Comment répondre lorsqu'on entend "je pourrais très bien le faire moi-même"
Crédit photo : Virginie Hamon pour Hotel Bohème

Vous voilà installée à votre stand que vous avez minutieusement agencé, pleine de motivation et d’énergie pour accueillir les visiteurs qui – avec un peu de chance travail – deviendront de potentiels clients…

Vous êtes de bonne humeur et préparez même d’avance quelques emballages cadeaux, légèrement courbée derrière la table. Discrète, à peine visible pour ces 2 amies qui admirent vos créations. Elles effleurent du bout des doigts les colliers et s’arrêtent sur la petite étiquette mentionnant le prix de votre travail… Léger mouvement des sourcils vers le haut. Ca arrive, on est habituée.

C’est à ce moment là que l’une d’entre elles, pensant certainement qu’une vitre à isolation phonique vous séparait d’elles, lâche cette fameuse phrase “franchement, je pourrais le faire moi-même”. Ok, elle a essayé de le chuchoter à sa copine mais au final, c’est quand même dans vos oreilles que ce commentaire a atterri.

Et oui, c’est agaçant d’entendre ce genre de réflexion (même si l’on n’est plus à ça près lorsqu’on fait des expos…)

Mais je vais vous confier un secret : cela n’a pas à vous agacer. Savez-vous pourquoi ?

 

Continue Reading

LES DESSOUS DE LA CREATION // ETAPE 1 : LIBEREZ L’ARTISTE !

Les étapes de la création d'une collection - étape 1 : liberez l'artiste ! à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com

Cet article est le premier d’une série sur les dessous de la création d’une nouvelle collection. Je suis justement en train de mettre sur pied mes prochains modèles pour 2018. Après quelques années de création, et plusieurs collections à mon actif, je pense avoir quelques astuces à vous transmettre. Malheureusement pour moi, je me rends compte que j’ai bien souvent la théorie mais par manque de temps ou de ressources, je ne mets la mets pas vraiment en pratique. Alors cette année, malgré les nombreux challenges qui m’attendent, je vais essayer de dire ce que je fais et faire ce que je dis. Ca vous dit de me suivre et de découvrir pas à pas les dessous de ma prochaine collection ?

Continue Reading

S’ABSENTER LORSQUE L’ON EST A SON COMPTE

 

Je reviens aujourd’hui sur la pointe des pieds, hésitant entre l’envie de faire comme si de rien n’était, et celle de m’excuser… Après tout, j’imagine bien que personne ne m’en veut vraiment de ne pas avoir écrit d’article durant plusieurs semaines. Mais moi je m’en veux un peu… Il faut dire que c’est le début de l’année, et j’avais comme bonne résolution d’écrire au minimum 1 article par semaine sur ce blog. Mais il y avait également, tout en haut de ma liste : “la famille d’abord, quoi qu’il en soit”. Bilan : 1 article en 2 mois, mais un repos salvateur et mon réservoir affectif gonflé à bloc. J’ai dû gérer l’imprévu et cela n’est pas une mince affaire lorsque l’on est à son compte. Ces quelques jours de repos m’ont donné l’occasion de penser à ce sujet, et l’envie d’en faire un article. Comment prévoir l’imprévisible? Comment s’absenter de sa petite entreprise lorsque l’on est à son compte ?

Continue Reading

SLOW DESIGN / SLOW FASHION : qu’est ce que c’est ?

Définition du Slow Design / Slow Fashion sur www.apprendre-la-bijouterie.com

 

Aujourd’hui, on entend le mot “slow” de partout : “slow-life”, “slow-food”, “slow fashion” et même “slow cosmétiques”… Un terme à la mode, réservé aux bobo-écolos en quête de renouveau ? Peut être, mais pas que.

Il semblerait que nos vies ne soient plus satisfaisantes aujourd’hui, et que chacun aspire quelque part à lever le pied, à sortir du tourbillon de la vie (Jeanne Moreau, si tu m’entends…) et à inclure plus de sens dans son quotidien.

Eviter le burn-out – autre mot malheureusement trop répandu de nos jours – et les périodes de stress pour revenir à l’essentiel. C’est un concept qui vous parle ? Moi aussi. Alors j’ai intégré dans mon quotidien – entre autre – ce mouvement de slow-design.

Mais quel concept se cache exactement derrière ces mots ? Voici une tentative de définition.

 

Continue Reading

Bêtisier des marchés de Noël : cru 2016 !

Bêtisier de Noël

 

Ah… Noël ! La période de l’année où la fièvre acheteuse s’empare de chacun. La course aux cadeaux, arrosée de vin chaud. Pour les artisans et créateurs, c’est LA période de l’année a ne pas louper.

Commence alors le marathon des marchés de Noël pour nous, créateurs. On multiplie les déplacements hors de notre atelier pour proposer au public nos créations. Marchés, salons, expositions… A cette occasion nous pouvons enfin rencontrer notre clientèle et échanger quelques mots, souvent sympathiques et bienveillants… mais parfois, cachés derrière notre stand, nous avons la joie de pouvoir entendre l’impromptu, l’improbable ou même l’impensable. Surtout lorsque, comme moi, on fait des bijoux.

Alors fin d’année oblige, entre la dinde et le foie gras, voici donc mon petit bêtisier de Noël, cru 2016 !

Continue Reading