TECHNIQUE DE BASE : DECOUPER LE METAL

Technique de base de la bijouterie : découper le métal au bocfil ou à la cisaille. Article complet à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com

 

Lorsque l’on veut se lancer en bijouterie, comme dans bien des domaines, le plus difficile est de savoir par où commencer. Quelle technique apprendre en premier ? Quel matériau utiliser ? Quels outils acheter ?

Toutes ces questions trouveront leur réponse petit à petit. Il faut bien commencer par quelque chose, oser un premier pas. Et bien c’est ce que je vous propose aujourd’hui.

Pour ma part je ne fais pas de fonte, tous mes bijoux prennent forme à partir d’un plané ou d’un fil de métal déjà usiné. (Je vous renvoie vers cet article pour choisir quel métal choisir pour vos créations).Le premier geste technique à maîtriser est donc la découpe.

Voyons ensemble les différentes méthodes pour découper le métal :

 

Technique de base de la bijouterie : découper le métal au bocfil ou à la cisaille. Article complet à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com

DECOUPE A LA CISAILLE

Il existe plusieurs types de cisailles, droites ou courbées, avec des mâchoires plus ou moins grande. Elle ressemble a des ciseaux, ce qui rend cet outil maniable et aisé à manipuler.

A priori, en bijouterie nous recherchons la précision. Avec la cisaille, être précis n’est pas toujours possible, selon l’épaisseur du métal et le tracé à effectuer. Aussi il est préférable d’utiliser cette méthode sur des métaux assez fins : 0,6mm d’épaisseur de plaque maximum par exemple pour de l’argent 925. Au delà, la découpe peut s’avérer plus fastidieuse et le tracé moins propre.

La découpe à la cisaille a l’avantage d’être rapide et pratique. En revanche, elle déforme légèrement le bord de la plaque, mais ceci sera facilement récupérable à la lime.

Au final, mieux vaut utiliser la cisaille pour des découpes droites ou en cercle.

 

Technique de base de la bijouterie : découper le métal au bocfil ou à la cisaille. Article complet à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com

DECOUPE AU BOCFIL

Le bocfil – ou porte-scie- a l’avantage d’être beaucoup plus précis et permet de multiples usages, parfois extrêmement fins, contrairement à la cisaille qui se limite a des découpes droites. Un article complet a été dédié à cet outil multi-usage que j’affectionne particulièrement.
Ce geste essentiel au métier, semble bien simple d’apparence. Vous pourrez cependant vous trouver décontenancé devant cette tâche une fois à l’oeuvre… Ce geste élémentaire demande habileté, minutie, patience et persévérance pour l’apprécier à sa juste valeur et en faire un atout dans vos créations.

Préparer son matériel

Technique de base de la bijouterie : découper le métal au bocfil ou à la cisaille. Article complet à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com
Pour (re)connaître les outils nécessaires à la découpe, je vous renvoie vers cet article.
– préparer son dessin, qu’il soit sur un papier collé sur le plané, ou qu’il soit dessiné à la pointe à tracer directement sur l’ouvrage (éviter les dessins au stylo, trop peu précis)
– Sélectionner la scie adaptée  : idéalement, il doit y avoir en permanence 3 “dents” en contact avec le métal.
– Insérer la scie dans le cadre, les dents vers le bas et vers l’extérieur du cadre, bien tendue. Pour donner la pression nécessaie, utilisez votre épaule ou votre plexus (cf image ci-dessus). On doit entendre un “ping” aiguë comme une corde de guitare lorsqu’on la gratte.
– lubrifier la scie avec de la cire d’abeille ou tout autre lubrifiant adapté pour éviter la chauffe et l’encrassement.

La position

Technique de base de la bijouterie : découper le métal au bocfil ou à la cisaille. Article complet à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com

Poser son plané bien à plat sur la cheville à repercer.
Le maintenir fermement avec la main qui ne tient pas le bocfil, comme une pince. Il y a plusieurs façon de maintenir une pièce. Personnellement, je suis adepte du “V” comme vous le voyez en photo ( les doigts toujours derrière la scie, pas devant !)
En position assise, le dos bien droits, les 2 pieds au sol, la cheville à hauteur de poitrine. Maintenez le bocfil perpendiculaire à votre plané, à plein poignet (pas de pouce derrière pour appuyer).

Le mouvement

– Faites glisser la scie de haut en bas, dans un mouvement souple et aérien. Utilisez tout la longueur de la scie pour les lignes droites (cela aide à être bien rectiligne) et faites de plus petits mouvements pour les parties courbes ou les angles.

– Gardez votre bocfil bien perpendiculaire à votre ouvrage , pour éviter de “planter” les dents dans le métal.

– Maintenez votre ouvrage très fermement (au début, c’est cette main là qui vous fera soufrir !). Un ouvrage qui bouge = scie qui casse

– Ne jamais forcer, toujours “caresser” le métal avec la scie. C’est elle qui fera le travail. Trop de pression = scie qui casse

– Lorsque vous devez tourner, faites pivoter lentement votre ouvrage, pas la scie. Tourner le bocfil dans son ouvrage = scie qui casse

– Enfin, lorsque vous êtes “bloqué” : pas de panique, on arrête son mouvement, on remonte le bocfil comme si on lui levait le menton, et on pousse vers le haut. Forcer vers le bas, ou faire tourner le porte scie sur son axe = scie qui casse !

– La découpe au bocfil est très utile pour faire du repercé : dans ce cas il faut au préalable percer un trou à l’intérieur de chaque partie à évider, puis y enfile la lame de scie avant de refermer son cadre de scie. Attention en manipulant trop vivement le bocfil avec la pièce enfilée dessus… c’est une fois encore dans ce moment là que l’on peut casser sa lame bêtement !

Vous l’aurez compris, il est d’usage de casser énormément beaucoup de scies lorsqu’on débute à la découpe. Pas d’inquiétude, cela est tout à fait courant ! Faites en un challenge, et essayer de vous appliquer au maximum. Pour ma part j’en casse toujours, évidemment ! La preuve en images :

Comme pour beaucoup de gestes, l’entraînement est la clé du succès. Voici donc pour finir une façon de s’exercer pour progresser rapidement :

Sauvegardez cette image, puis imprimez là. Collez là sur un plané d’entraînement et découpez chacune de ces lignes. Répétez cet exercice jusqu’à ce que vous jugiez votre découpe suffisamment correcte pour continuer sur vos propres créations.

AUTRES METHODES DE DÉCOUPE

Il existe d’autre méthodes bien plus précises : le laser, la découpe chimique, ou le forêt numérique. Ces solutions, bien qu’excellentes en matière de précision, sont souvent hors de portée de l’artisan qui débute. Plus coûteuses, elles nécessitent de fait un outillage très particulier, ou de faire faire de grandes quantités chez un spécialiste.

 

Je serais très curieuse de voir vos découpes, qu’elles soient le fruitb d’un travail élaboré, ou même vos toutes premières créations. Un conseil : gardez-les, vous serez content de voir votre progression lorsque vous retomberez dessus. Vous voulez voir mon premier travail de reperçé à l’école ? Le voici (si vous le trouvez “plutôt bien fait”, notez bien que cela m’a pris 6h à l’époque…) :

Technique de base de la bijouterie : découper le métal au bocfil ou à la cisaille. Article complet à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com
Mon 1er bijou fabriqué à l’école…

 

Cet article vous a plu ?

Epinglez-le !

Technique de base de la bijouterie : découper le métal au bocfil ou à la cisaille. Article complet à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com

 

 

Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

You may also like

2 comments

  1. Merci beaucoup pour tous ces précieux conseils!
    Je me lance dans le bocfil et tous ses mystères alors cet article tombe à pic!
    Petite question par contre quand tu dit de coller le dessin sur le plané, cela veut dire que tu l’imprime sur du papier autocollant? Comme une étiquette? Ou alors scotché?

    Merci

    Pauline,
    une autodidacte addicte!!

    1. Bonjour Pauline,
      En général j’imprime (ou je dessine) sur un papier simple que je colle avec de la colle repositionnable (en spray : tu en trouves à 2€ chez Gifi et consor) Sinon colle en tube mais ça glisse parfois et se décolle, il faut donc bien y faire attention.
      Au plaisir de voir tes découpes 😉
      Mélanie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.