Zoom sur : les pinces du bijoutier

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Les pinces sont au bijoutier un peu comme l’extension de ses doigts. Il est rare de ne pas en avoir besoin lorsque l’on créé des bijoux.

Cependant loin de n’être employées qu’à des fins d’assemblage, les pinces sont toutes ou presque multifonctions.

Certaines sont indispensables, d’autres moins, cela dépend des habitudes et des créations de chacun.

Une chose est certaine cependant : investir dans des pinces de qualité peut faire toute la différence, tant dans l’ergonomie que dans la qualité de son travail.

Choisissez-les avec un manche le plus large possible (évitez les mini-pinces, véritables facteurs de tendinites !) à ressort, avec un revêtement agrippant pour éviter qu’elles ne vous blessent ou ne glissent. Faites confiance aux marques établies et renommées pour ce qui est de vos pinces d’utilisation quotidienne (je pense notamment aux pinces plates et coupantes). Au besoin demandez conseil à votre fournisseur d’outillage ou à des bijoutiers aguerris.

Il en existe 3 grandes “familles” : les pinces qui servent à couper, celles qui servent à tenir, et celles qui servent à former.


LES PINCES QUI COUPENT



La pince coupante classique

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

La pince coupante, comme son nom l’indique, est utilisée dans la découpe de chaines, de fils, de tiges à tête plate ou à boucles, ou encore pour de fins morceaux de métal.

Rien de plus désagréable qu’une pince aux lames émoussées qui ne coupe pas du premier coup. Aussi, entretenez-les en évitant de couper de l’acier avec, et en les aiguisant / graissant au besoin.

Si vous devez investir dans une seule bonne pince à garder durant des années, je vous recommande alors la marque Lindstrom. Attention, c’est un sacré investissement !

Autrement, la marque Facom propose des modèles tout à fait corrects pour un investissement moindre (disponibles en magasins de bricolage).

Une pince coupante à bec fin peut être pratique pour les travaux minutieux, comme lorsqu’on travaille les maillons d’un chaîne.

De même, une pince à bords droits (appelé “flush cutter”) permet une découpe précise et droite.



La pince coupante de face

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Elle permet un autre “angle” pour couper les fils, et peut être tout aussi pratique, la pince de face est une option qui tient la route.



LES PINCES QUI TIENNENT



La pince plate “à bec fin”

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

La pince plate est l’indispensable dans votre trousse de bijoutier. Je dirais même 2 pinces plates sont indispensables ! Que ce soit pour saisir un élément, tenir des apprêts, écraser des perles, ouvrir des anneaux ou modeler un fil, il est important de bien les choisir, car vous les utiliserez très souvent. 

La demi-ronde à bec fin est la plus utile. Je la préfère plutôt longue et très fine pour des travaux minutieux.



La pince plate “à bec courbé”

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Même fonction et même utilité que la précédente, la pince courbée dispose juste d’un angle différent. Et étonnamment, on y prend goût !

Bien plus confortable et ergonomique lorsqu’il s’agit de faire du montage, celle-ci est vite devenue ma favorite. Du coup, elle complète à merveille l’utilisation d’une pince plate demi-ronde classique.



La pince plate “à bec large”

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Toujours dans la famille “pinces plate”, je demande la grande sœur plus large. Très utile pour écraser (des perles à écraser par exemple) ou pour former des angles droits (comme nous le voyons dans la formation sur la mise en forme du métal), elle est bien pratique bien que moins indispensable que ses consœurs précédentes.



La pince parallèle

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

La pince parallèle représente un petit investissement, mais celui-ci sera vite récompensé.

Très utile pour maintenir un élément parfaitement droit, sans le tordre (comme pour “twister” un clou d’oreille par exemple), elle a également l’avantage d’offrir un excellent maintient de la pièce.



La pince étau

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Qu’il s’agisse d’étirer un fil dans une filière ou de maintenir fortement un élément sans avoir à exercer soi-même la pression (comme pour torsader un élément), la pince-étau a son utilité toute désignée.

Les pince auto-bloquantes sont à préférer pour leur facilité d’utilisation.



La pince crantée

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Même si, en règle générale, on préfère éviter de marque le métal en bijouterie, il peut parfois s’avérer pratique d’avoir des dents dans la mâchoire de ses pinces.

Cette pince striée se trouve partout, toutes les marques et les qualités feront l’affaire. D’autant plus si vous ne souhaitez pas investir immédiatement dans une pince étau.



La pince en nylon

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

On trouve de nos jours toutes les formes de pinces disponibles avec des embouts nylon ou plastique. Mais selon moi, la plus pratique reste la pince plate en nylon.

Son avantage ? Elle ne marque absolument pas le métal. Aucune rayure, aucun accroc. En revanche, elle peut parfois glisser sur le métal. De même, elle s’abîme rapidement, étant elle-même marquée par les bords du métal.

Si vous ne souhaitez pas investir dans une pince en plastique mais que vous souhaitez préserver vos créations, vous pouvez également entourer (et souder sur) les mâchoires d’une vieille pince plate, une plaque de cuivre. La malléabilité de ce métal permettra à vos créations de rester intactes.



LES PINCES QUI FORMENT



La pince ronde

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Encore une incontournable : la pince ronde vous permettra évidemment de créer des formes circulaire, des boucles, des vagues, des queues de cochon etc… Bref, tout ce qui s’enroule !

Plus ou moins longues ou fines, elles peuvent aussi créer des formes dans du plané, pour lui donner un effet plissé (je vous renvoie à nouveau vers ce module de formation pour plus d’exemples d’utilisation)

Beaucoup l’utilisent pour “tenir” le métal, pour ouvrir et fermer des anneaux par exemple. C’est une erreur : leur rondeur ne permet pas d’agripper correctement le métal et elles risquent de ripper !



La pince demi-ronde (ou sans forme)

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

A ne pas confondre avec la “pince plate demi-ronde” (qui est arrondie sur l’extérieur des mâchoires), cette pince sans forme permet de cintrer le métal sans le marquer.

Une mâchoire arrondie, l’autre plate, elle permet de cambrer ou d’arrondir surfaces planes ou fils de métal.



La pince à boucles (ou à queues de cochon)

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Aussi nommée “pince à queues de cochon“, je lui ai personnellement donné le sobriquet de “pince magique” tellement elle est facile et rapide d’utilisation.

La pince à boucles permet avant tout de réaliser des boucles et des queues de cochon. Si cela fait partie de votre quotidien de créateur, alors n’hésitez pas une seconde !



La pince à écraser

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Il peut être utile d’en avoir une si vous utilisez beaucoup de perles à écraser. Cette pince permet de fermer efficacement et sans difficultés ce genre d’apprêt.



La pince à cambrer (cintrer)

Quelles pinces utiliser en bijouterie ?

Située entre la pince sans formes et la pince à boucles, la pince à cambrer permet de cintrer des anneaux. Elles existent en différentes tailles.



Voilà un petit tour non exhaustif des principales pinces utiles à la fabrication de bijoux.

A votre tour de me dire en commentaires quelles sont les pinces qui vous sont le plus utiles ? Détournez-vous l’usage de certaines d’entre elles ?

Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.