[DIY] FABRIQUER UN BAGUIER

Fabriquer son propre baguier - un DIY à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com

 

En bijouterie, il existe tout un tas d’outils que l’on peut faire soi-même. Et cela présente nombre d’avantages : financier, personnalisation et également affection (oui, c’est important d’aimer ses outils…)

Dans ce précédent article, je vous proposais 3 astuces pour connaître votre taille de bague. Aujourd’hui, passons du côté plus professionnel de la chose et voyons comment fabriquer votre propre baguier ! Il est toujours utile d’en avoir un à portée de main, surtout lorsque l’on vend en direct à la clientèle ou que l’on fait du sur-mesure.

Il existe des tas de baguiers bon marché, qu’ils soient en plastique ou en métal. J’en possède 2 personnellement, mais celui en métal est parfois tordu et ovale donc peu fiable. Quant à celui en plastique, beaucoup plus fiable, il est tout de même assez épais, rugueux et désagréable à essayer pour mes clientes. J’ai donc l’impression qu’il fausse un peu la taille réelle du tour de doigt. Ajoutez à cela que je n’utilise même pas 1/3 des tailles dispos sur mon baguier, il ne m’en fallait pas moins pour décider de m’en fabriquer un personnalisé.

Les tailles de bagues françaises sont à mon sens les plus faciles à retenir, puisqu’il s’agit ni plus ni moins du nombre de millimètres du tour de doigt. Donc une taille 54 par exemple, correspond à un tour de doigt de 54 mm de circonférence. Facile, n’est ce pas ? Selon la clientèle à qui sont destinées vos bagues, c’est à vous de décider à quelle taille vous allez faire commencer votre baguier, et à quelle taille vous allez le finir.

J’ai personnellement décidé d’aller de la taille 46 (bague de phalange) à une taille 57 (bague de pouce). Ne faisant pas de modèles homme ou enfants, je n’utilise quasiment jamais les autres tailles.

 

Matériel requis : 

– plaque de laiton de l’épaisseur de votre choix (mon conseil : prenez l’épaisseur dont vous avez l’habitude pour fabriquer vos bagues…)
– pointe carbure + réglet
– bocfil
– matériel de soudage
– jeu de chiffres en acier

(pour rappel : un article sur l’outillage du débutant en bijouterie est disponible sur le blog)

 

Etapes de fabrication : 

J’ai donc commencé par tracer mes 12 bandes de 3mm d’épaisseur (si vous êtes plus futé que moi, vous rajouterez 1mm de largeur en plus de la hauteur de vos chiffres… là c’était limite)

Fabriquer son propre baguier - un DIY à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com

J’ai noté chaque tailles d’un côté de la bague, et la longueur découpée de l’autre (je n’ai pas eu la présence d’esprit de le prendre en photo, désolée)

Car c’est là le vrai temps gagné : noter  la longueur découpée qui tient compte de l’épaisseur de votre métal, pour ne pas avoir à le calculer à chaque fois (comment ça vous ne connaissez pas la règle de calcul ?) (vraiment ?) (allez, j’suis sympa)

Taille = nombre de millimètres de la taille + (2 x épaisseur du métal)

exemple pour une taille 48 dans un laiton d’épaisseur 8/10è
Taille 48 = 48 + (2 x 0,8) = 49,6 mm

Fabriquer son propre baguier - un DIY à retrouver sur www.apprendre-la-bijouterie.com

Il ne restait plus ensuite qu’à découper, donner un petit coup de lime pour adoucir tout ce tranchant, puis souder et former les bagues.

 

J’ai ensuite soudé un demi-anneau en haut de chaque bague pour pouvoir après les réunir dans un grand anneau.

 

Mon conseil : Faites une première bague et vérifiez que la taille soit exacte sur votre triboulet avant d’enchaîner avec les 11 autres ! (foi de boulet…)

 

Et voilà mon baguier tout beau tout neuf !

 

Et vous, avez-vous l’habitude de fabriquer vos outils ? Si oui, lesquels ?

 

 

Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.