Outillage du débutant en bijouterie

Quels outils choisir pour commencer la bijouterie ? Ma sélection d'indispensables pour débutants, pour s'équiper à moindre frais et selon ses envies de créations ! - www.apprendre-la-bijouterie.com

 

Maintenant que vous avez trouvé et aménagé votre petit coin-établi, il va falloir le remplir ! Mais par où commencer, quels outils préférer quand on commence de zéro ? Voici mes recommandations, mais n’hésitez pas à suggérer en commentaire votre “outillage idéal” selon vous, pour agrémenter cette liste.

Alors, j’en conviens, une liste longue comme ça peut faire un peu peur quand on commence.
Mais qu’on se rassure : il n’est pas nécessaire de TOUT acheter d’un coup, cela dépend des divers travaux que l’on souhaite réaliser. Par exemple, le matériel de soudure n’est pas nécessaire lorsqu’on se concentre surtout sur la découpe de pendentifs. A l’inverse, si l’on est intéressé par la fabrication de joncs ou anneaux, le matériel de découpe sera superflu. Aussi j’ai classé les outils par “utilisation”, et mis en gras ceux qu’il me semble impératif d’acquérir dès le départ.

Au niveau du budget, et des endroits où l’on peut s’équiper, un prochain article est prévu en ce sens. Sachez que de nombreux outils peuvent être “faits maison” (là encore, des articles viendront étayer ces propos). Soyez curieux et inventifs : le garage à outil de papi recèle parfois des trésors, et les magasins de bricolage proposent parfois des outils tout à fait valables et moins chers que dans un magasin spécialisé en bijouterie. Si vous n’avez pas de numéro de Siret, et que par conséquent vous ne pouvez pas acheter en boutiques professionnelles (bien que parfois, en rusant…), n’oubliez pas les sites de petites annonces comme Leboncoin, Ebay, ou encore Etsy. Si cela vous dit, je peux aussi ouvrir une section “échange (de bon plans et de matériel) sur ce blog pour vous permettre de vous équiper “malin”.

L’établi

– la cheville : un bout de bois (dur) et un serre joint font l’affaire. On peut trouver des chevilles réglable, non fixes, peu chères. Ma préférence va pour une cheville à repercer (un bout de bois avec une entaille au milieu pour laisser passer la lame de scie)

 

Pour mesurer et tracer

Tracer et mesurer

 

– (1) une règle : de préférence en métal, et précise,
– (2) un pied à coulisse
ou (3) outil à mesurer
– (4) une pointe à tracer
– (5) un pointeau
– je préfère les non automatiques.
– (6) une équerre à chapeau pour faire des angles droits
– (7) un compas à pointes sèches

 

Pour tenir

Pour tenir

– (1) 2 x pinces plates à bec fin
– (2) pince crantée
Par expérience : des pinces de qualité font toute la différence ! Et plus on en a , plus précis sera votre travail.

 

Pour découper

Pour découper

– (1) Bocfil (=porte-scies)
– (2) des lames de scies (pour commencer des 2/0 ou 3/0)
– (3) cisaille
– (4) pince coupante

 

Pour repercer

Pour percer

– (1)Un moteur à main de type Dremel ou Proxxon feront très bien l’affaire pour commencer.
– (2) des forets de différents diamètres (0,8mm pour commencer)

 

Pour limer

Pour limer

– (1) un jeu de limes aiguilles avec au minimum : une lime demi-ronde, une lime dos d’âne, une lime ronde, dans des grains n°2 (épais) et 4 (fin)
– (2) 2 limes carrelettes ou limes plates : une rugueuse et une à grain fin

 

Pour recuire

Pour recuire

– (1) une brique réfractaire
– (2) un chalumeau
– (3) un déroché (acide ou fabrication maison)
– (4) une brucelle à feu

 

Pour souder

Pour souder

le nécessaire “pour recuire”
– (1) de la brasure d’argent
– (2) du collobore (ou flux, ou borax)
– (3) un petit pinceau
– (4) une brucelle de précision pour attraper les paillons
– (5) une pointe à feu

 

Pour les finitions

Pour polir

– (1) des papiers émeri : 3 grains de rugueux à plus doux (soit entre 280 et 2000)
– (2) des disques de feutrine (qui s’intègrent au moteur à main)
– (3) de la pâte à polir
– (1) un ou plusieurs cabrons (faciles à fabriquer soi-même)

 

Pour mettre en forme

Pour mettre en forme

– (1) un triboulet – à bague ou à bracelet selon vos souhaits
– (2) un tas en acier
– (3) un maillet en bois
– (4) un marteau à panne ronde
– (5) une pince sans forme (un côté rond, un côté plat)

Voilà une sélection loin d’être complète (mais c’est le but !) qui vous permettra de ne pas vous éparpiller en achats inutiles et coûteux pour démarrer. Un prochain article sera dédié aux bons plans pour s’équiper, toujours à moindre frais et en restant malins. Alors restez connectez !

Et vous, quels sont vos indispensables dans votre boîte à outils de bijoutier ?

 

Cet article vous a plu ?

Epinglez-le !

Quels outils choisir pour débuter en bijouterie ? Mes indispensables pour commencer la création de bijoux, par catégorie, et pour petits budgets !

 

Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

You may also like

10 comments

  1. Je voulais te remercier pour cet article, et j’adore ton blog ! Il est très beau, très agréable et tes articles sont au top pour une totale débutante comme moi 😉 (ps : je suis membre de BP, c’est comme ça que je t’a découverte)

  2. Bonjour, je viens de découvrir ton blog et je suis super contente !!! Merci beaucoup de partager tout ça avec nous! J’habite près de Marseille, proposerais-tu des stages? Je débute, je fais des bijoux que j’assemble (à l’aide des 3 fameuses pinces) mais jaimerais évoluer !
    Belle soirée

    1. Bonjour Karima,
      Merci beaucoup 🙂 J’ai mis entre parenthèses les stages en ce moment car j’attends un bébé et que la demande est telle que je ne ferais plus que ça… Mais je t’invite à t’inscrire à la newsletter car je vais proposer à nouveau des stages / formations dans un autre format d’ici peu : http://eepurl.com/c1DYBf
      Au plaisir !

  3. Bonjour Mélanie ! Un grand merci pour ce blog plus qu’utile et informatif (et beau!). Créatrice de bijoux en broderie et tissage, mes premiers amours bijouesques sont l’argent et les pierres semi-précieuses. Mais je n’ai jamais osé me lancer.. (ah si dans la pâte de métal ! Mais ce medium n’est pas pour moi). Bref, ton blog me redonne envie d’y croire, et j’y repense, pour les auto-entrepreneur dans le monde du bijoux comme moi, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre CMA. La mienne (Région Bretagne) propose des stages dans pleins de domaines y compris la création de bijoux en métal et pierres. Du coup, je file retrouver mon petit annuaire pour m’inscrire à un stage de l’école Tane pour découvrir les bases 🙂

    1. Bonjour Lili,
      Je suis toujours ravie de voir des personnes persévérer dans ce sens, et je te souhaite tout plein de belles découvertes et créations !
      Merci pour tes conseils, cela peut effectivement servir à beaucoup de monde. On manque souvent d’informations dans ce domaine malheureusement.
      Je t’encourage à t’inscrire à notre Newsletter, pour avoir accès à des astuces, conseils en bijouterie et bientôt des formations !
      C’est par ici : http://eepurl.com/c1DYBf
      Au plaisir !

  4. Merci pour cet article, et ton blog, vraiment agréable à lire et clair. J’attends l’article sur les bons plans pour s’équiper (à venir?) et je vais peut être me lancer, j’ai un peu peur de l’investissement, mais l’envie de créer est là (après un stage avec les ateliers MOF sur saint Etienne). Merci pour tous tes tuyaux en tous les cas, et tes belles créas !

  5. Bonjour, et merci pour l’initiative de ce blog qui donne un grand coup de pouce pour découvrir le milieu de la bijouterie et se lancer dans ses premiers bijoux. J’espère pouvoir m’équiper rapidement, lancer une petite marque et si ça marche, venir me perfectionner auprès de vous (ce serait un vrai bonheur)…
    Bonnes fêtes de fin d’année.

    Au plaisir de lire la suite

  6. Bonjour, j’ai moi aussi un parcours un peu atypique comme le votre, je me cherche encore. Je fais de la broderie de lunéville mais je ne trouve pas comment mettre ce savoir en valeur. A coté de ça j’ai fait un stage professionnel en brasure a l’étain et j’ai adoré ça alors le destin m’a mis sur votre chemin. j’ai peut-etre trouvé la clé de tout ça… donc j’ai besoin de conseils, mais surtout où vous fournissez vous pour la matière première et les outils plus spécifique pour les soudures?

  7. Bonjour Mélanie

    Merci pour ce merveilleux blog qui est une petite mine d’or pour quelqu’un qui comme moi cherche désespérément de l’aide et a etre rassurée!
    J’aimerai acquérir le materiel dont tu parles mais as tu des fournisseurs de prédilection? Si trop gênant de citer des marques sur ton blog je veux bien les avoir en MP 🙂

    Merci beaucoup pour ton aide

    Florence

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.