BILAN 2020 / OBJECTIFS 2021

Bilan 2020 objectifs 2021

Si les nouvelles années appellent en général aux bonnes résolutions, j’ai pris pour habitude de ne pas m’en imposer à tout prix.

Pour preuve : si en 2019 je me suis engagée par écrit à tenir “uniquement” 3 objectifs (réussis, youpi !), je m’en suis bien gardée en 2020. Comme si j’avais senti le coup foireux arriver…

Néanmoins je n’échappe pas cette année à cet élan de bonnes intentions, mais aussi d’introspection face à l’année écoulée.

Je me suis dit que cette année 2020 fut intense en enseignements, et qu’il serait peut être opportun de vous les partager. De même que d’évoquer avec vous ce vers quoi j’aimerais tendre en 2021.

Ce fut une année difficile à plus d’un titre, mais je voudrais concentrer mon attention sur les bénéfices que j’en retire personnellement.


BILAN DE 2020

Sans surprise : dès le début d’année le (ou la) Covid 19 nous aura bien coupé l’herbe sous le pied et stoppé net dans notre routine et nos projets !

Je vais éviter de m’apitoyer sur mon sort, qui n’était certainement pas le pire, mais plutôt lister ce que j’ai appris comme leçons cette année :


Voyager en eaux troubles

Pas de réel confinement dans mon pays, mais la fermeture des écoles durant 7 mois, de mars à octobre. Et avoir 2 jeunes enfants à garder et éduquer lorsque l’on est tous les 2 à travailler à la maison, c’est sport ! (pour ne pas dire impossible)

Après quelques semaines d’incertitudes, de tâtonnements, et de réorganisation du quotidien, j’ai dû me rendre à l’évidence : tout ne serait pas faisable. J’ai donc navigué à vue et tout fait pour trouver du confort dans l’inconfort de cette situation.


Prendre des décisions

J’ai toujours eu du mal à faire des choix. Mais là, ce n’était clairement plus envisageable de tout gérer de front, “comme avant”.

Dans un premier (court) temps, et d’un commun accord avec mon conjoint, j’ai décidé de mettre en pause mes activités pour privilégier la sienne. Mais on s’est bien vite rendu compte que c’était une erreur, autant pour notre vie de famille que pour la santé de nos entreprises (et ma santé mentale au passage). J’ai donc remis le pied à l’étriller, on a partagé nos plannings et temps de travail, avec quelques ajustements nécessaires.

J’ai donc mis en pause ma marque de bijoux durant une partie de l’année. Force est de constater qu’il m’était bien plus gérable de continuer mon activité “digitale” (la formation) que “physique” (la création).
J’ai donc rapatrié mon stock jusque-là géré par Sophie, ma collaboratrice à Nantes. J’ai cessé la communication dessus, et les commandes des revendeurs ont cessé également avec les confinements.

Voici la leçon que j’en tire : faire des choix m’a toujours effrayé par peur de faire une erreur et de ne plus pouvoir revenir en arrière. Et bien je viens de me prouver le contraire, tout simplement !


Gérer les priorités

Restait tout de même des journées de travail hachées, entrecoupée, et plutôt courtes. D’un autre côté la demande en terme de formation à la bijouterie ne faisait qu’augmenter.

Là encore, il a fallu faire des choix en fonction des priorités.
Et il a donc fallu que je les définisse, ces priorités.

D’abord ma famille, l’éducation des enfants. Puis les formations, le suivi des élèves. Et accessoirement du contenu sur le blog ou les réseaux. En général, je ne pouvais pas plus.

Hiérarchiser tout cela m’a permis de mieux contrôler la situation sans m’éparpiller, et d’avoir le sentiment d’un minimum de travail accompli correctement en fin de journée.


Accepter la frustration

Principalement celle de ne pas pouvoir TOUT faire, de ne pas le faire selon le timing que j’aurais voulu (sortir un module de formation par mois ah ah ah, quelle douce folie quand j’y repense). Accepter de ne pas être présente partout, et de ne pas être régulière. De ne pas recevoir le matériel durant 3 mois. De ne pas voir ma famille aussi…
Cette année, pour sûr, ce fut un sacré exercice.


Planifier mes projets

Pas évident de planifier quoi que ce soit cette année. Du coup, j’ai optimisé mon organisation à fond pour les moments où c’était possible.

J’ai testé une nouvelle méthode, bien plus efficace pour moi (à base de 2 petites tâches urgentes pour une importante seulement par jour).

J’ai essayé de travailler sous forme de “blocs“, en me concentrant sur un projet à la fois, et de me faire des retroplannings. Le “batch content” m’a également permis plus de régularité, notamment sur les réseaux sociaux.

Le tout m’a amené à planifier avec des dates butoirs et bam ! quelle avancée en terme de productivité !

Ce fut une vraie révélation : organiser c’est bien mais planifier, c’est encore mieux !


Déléguer pour mieux avancer

Dans ma lancée, pour ne plus être prise de cours et pouvoir me concentrer enfin sur les projets qui me tiennent à coeur, j’ai aussi décidé de me faire épauler et de déléguer certaines parties de mon travail.

De par mes précédentes expériences l’effort financier ne me fait plus peur. Je sais que si l’on choisit bien les personnes avec qui l’on travaille, déléguer devient un “investissement” pour son entreprise, et donc cela s’avère rentable.

Mais cette fois-ci, au lieu de déléguer mon coeur de métier (auparavant j’avais pour habitude de déléguer une partie de la fabrication des bijoux dans mon activité de créatrice), j’ai décidé de déléguer les tâches sur lesquelles je ne suis pas essentielles et/ou pas assez compétente.

Et revoilà la régularité du contenu, la motivation et l’engouement pour de nouveaux projets qui peuvent enfin revenir en scène !

Vous verrez sans doute de quoi je parle d’ici peu, le temps d’ajuster quelques petites choses encore 🙂


Renouer avec la créativité

Enfin, j’ai réussi à renouer avec la créativité, égarée durant ce voyage tumultueux à travers 2020.

Une collaboration enivrante avec Louisa, illustratrice sous le nom d’Ectomorphe, a vu le jour en décembre de cette année. Elle m’a permis de relancer doucement ma marque endormie.

Durant plusieurs mois de ce projet en sous-marin, j’ai pu tester, tâtonner, créer, reprendre, ajuster, confronter et développer une gamme de bijoux avec elle.
Je reviendrai dans une prochaine vidéo sur les dessous de cette collaboration, mais pour l’heure, je peux vous dire que cela m’a fait un bien fou de re-faire des bijoux uniquement pour mon plaisir !

Voilà pour les quelques leçons “pro” tirées de cette année 2020, je garde évidemment le perso pour moi 🙂


OBJECTIFS 2021

Je pense faire assez court pour ce qui est des objectifs de cette année. Principalement car celle-ci sera sûrement une année encore instable et charnière pour ma part.

Evidemment, nous le savons tous, la situation précaire actuelle ne s’arrangera pas avec cette nouvelle année. Mais sûrement d’autant plus pour les expatriés que nous sommes.

Il se peut que nous ayons à prendre des décisions radicales et rapides cette année. Et les ajustement, quels qu’ils soient, risquent d’être nombreux… A commencer par ce début d’année où nous venons d’apprendre que la rentrée scolaire va être (une fois de plus) décalée de 15 jours.

Je suis donc d’ores et déjà en train de réajuster mes prétentions pour ce mois de janvier. J’avais pourtant envie de vous partager beaucoup de choses.

Mes souhaits de développement pour 2021, bien que conditionnés par tout cela, se porteront donc sur :

  • Continuer à stimuler ma créativité via des collaborations, des projets communs. Pourquoi pas une aventure en commun avec d’autres artisans, ici, à Malte 🙂
  • Finaliser les formations aux bases de la bijouterie avec 2 modules supplémentaires (texturage et sertissage). Pour pouvoir apprécier ce sentiment d’avoir donné autant que je le pouvais. De travail achevé. D’avoir pu aider et motiver d’autres personnes.
  • Continuer sur ma lancée en développant un accompagnement plus axé “entreprenariat créatif”. Dans ce domaine aussi, j’ai beaucoup de choses à dire et de conseils à partager. Sous réserve que cela puisse intéresser certain(e)s d’entre vous. Mais je vous demanderai cela en temps voulu 🙂
  • Et puis d’autres projets que j’ai en tête, mais que je garde encore un peu au chaud, pour moi, à mûrir…

Sans doute ambitieux comme programme, vu l’incertitude des prochains mois. Mais voilà ce que j’aimerais accomplir si possible !


Et vous, qu’avez-vous appris de cette année ? Quelles leçons en avez-vous tiré ? Et quels sont vos souhaits pour celle à venir ?



Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

Mélanie - www.apprendre-la-bijouterie.com

You may also like

8 comments

  1. Bonjour Mélanie !

    Je te souhaite une très belle année! Je trouve que tu as su très bien rebondir et tu t’en sors comme une cheffe!
    J’admire ta détermination. Et tes projets pour 2021, j’adhère complètement ! Texturage, sertissage et entreprenariat créatif ! C’est tout ce sont j’ai besoin pour avancer (en plus de tous les modules de formation déjà en ligne) !

    Pour ma part, je n’ai pas encore fait tout le travail de debrief 2020 et je n’ai pas encore poser mes vœux pour cette nouvelle année (je vais le faire, c’est important pour moi) mais je sais que la bijouterie prendra une très grosse place dorénavant dans ma vie. Je sais que c’est moi qui ai décidé de m’y mettre mais sans toi je n’aurai jamais eu le courage de me lancer. Tu n’en as peut-être pas conscience mais tes cours vont certainement changer ma vie professionnelle, je ferai de mon mieux pour y arriver. Et ça, c’est fort !

    Ce que je retiens également dans ton article, c’est la notion de partenariat. Je crois que c’est un aspect qu’il faut que j’arrive à intégrer car je sens bien que le partage est important pour moi et surtout je sens que les autres m’inspirent beaucoup. Et je trouve qu’on se sent mieux quand on est entouré.

    Alors, dans un premier temps, je vais m’y mettre sérieusement en me planifiant des créneaux pour suivre tes modules. Je les ai déjà tous visionnés mais n’ayant pas tout le matériel je n’ai pas encore pu finir tous les travaux et défis.

    Merci pour tous ces partages et ta belle patience. J’aime ta bienveillance et ton accessibilité.
    Continue à nous mettre des paillettes et des étoiles dans les yeux !

    Et comme disait Mark Twain (J’ai réécris à ma sauce) : ” Elles ne savaient pas c’était impossible alors elles l’ont fait”

    ***Claire***

    1. Merci Claire,
      Ton commentaire me fait chaud au coeur et me donne un coup de boost phénoménal en ce début d’année. Je suis ravie d’accompagner des personnes à toucher du doigt leur rêve, à développer leur créativité.
      Je te souhaite de vite recevoir ton matériel pour mettre en pratique tout cela 🙂
      Merci à toi pour ce retour si positif.
      Mélanie

  2. Bonjour Mélanie,

    Comme tu l’as dis, j’en suis venus au même constat que toi. Durant cette année 2020 écoulée, nous avons dû faire des choix dans nos façons de travailler, nous remettre en question, en ayant pour but déjà de pas (trop) se “ramasser” financièrement et moralement aussi. Nous avons , je pense découvert ou redécouvert d’autres façons de gérer nos boîtes et les développer.

    Le dernier trimestre pour ma part, m’a permis de sauver la situation et de repartir de bons pieds, c’est l’essentiel. Et en lisant ton article, je me rends compte que je suis arrivé au même constat : planifier et se fixer des échéances sera primordial cette année.
    Pour ma part je me suis programmer une semaine type par demi-journée ou journée afin de développer d’autres compétences et ne pas m’éterniser sur d’autres. Du coup je me garde 2 demi-journées pour moi, pour progresser dans mon travail : l’une sur la lapidairerie bien sûr (apprendre d’autres méthodes de taille) et une demi-journée pour développer une partie bijouterie qui me tient à coeur mais que je n’arrive pas à démarrer (du moins je ne trouve pas le temps pour peaufiner et lancer la production). Le reste de la semaine étant orienté moitié sur les commandes à réaliser, et l’autre sur la production d’un stock de pierres qui a fondu sur le dernier trimestre.
    Tu parles de collaboration et je pense que ce sera une des clés pour cette année pour s’en sortir, étant maintenant juste à côté de Nantes, j’espère pourvoir développer celà aussi en allant un peu plus vers les artisans indépendants ou quelques bijouteries “boutiques”… vaste programme..
    Au plaisir de te lire, et qui sait, peu-être un jour de se rencontrer,
    Amicalement,
    Olivier

    1. Merci Olivier pour tes bon voeux. Je vois que tu sais comment développer tes compétences et mener ta barque, je te souhaite donc d’avoir le vent en poupe cette année ! 😉
      Et oui, les collabs, plus que jamais. Au plaisir de te croiser ici où là !

  3. Bonjour à Toutes et Tous,
    J’adhère complètement au commentaire de Claire, je n’aurais pas dis mieux.
    J’espère que cette année 2021 me permettra de me concentrer plus sur les modules bijouterie et je vais, aussi, me fixer des dates butoirs pour pouvoir progresser dans ma formation. J’ai, je pense, acquis le matériel nécessaire pour pouvoir enfin me lancer. Merci Mélanie , grâce à vos modules et votre blog, j’ai pu enfin “rallumer les étoiles” et me donner un second souffle.
    Je vous souhaite le meilleur pour la suite.

  4. Coucou Mélanie, si je mets de côté ce fichu virus qui a mis le monde entier au ralenti et bien plus encore, cette année 2020 aura été pour moi riche en révélation et en prise de décisions ! Je ne suis pas de ceux qui de nature poussent les portes, tentent des choses ou qui prennent des risques alors je retiens de cette année 2020 le grand saut dans le monde de la bijouterie et je rejoins Claire tu y es pour beaucoup dans cette prise de décision (et hop un petit coup de pression ) ! Ton blog qui regorge de conseils et tes retours toujours positifs et encourageants m’ont donné tellement de courage alors encore une fois merci ! Apprendre en autodidacte c’est un sacré challenge alors tu peux être certaine que toutes tes formations en ligne sont une vraie chance et opportunité pour nous qui voulons apprendre ce métier sans pouvoir faire d’école par exemple. Je sais que la route est longue mais je suis heureuse de tenter l’aventure et j’espère que 2021 me permettra de passer de nouvelles étapes et qui sait de pouvoir commercialiser mes bijoux… bon en vivre on en est pas là ! Bref persévérer, continuer à travailler et y croire voilà mon programme pour cette nouvelle année ! Bonne route à tous !

    1. Merci Estelle pour ton gentil retour sur tout cela. Et bravo à toi car je le pense sincèrement, tu as absolument tout en main pour y arriver ! Belle année à toi 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.