Michel Zimmermann, ou l’amour du travail bien fait…

Michel Zimmermann, bijoutier-joaillier de la ville de Québec, et créateur du forum bijoux à la cheville


Michel Zimmermann. Son nom doit forcément vous dire quelque chose. Si vous êtes bijoutier, joaillier, créateur ou simple passionné par le monde de la bijouterie-joaillerie, alors vous avez très certainement dû croiser son chemin, au moins virtuellement.

Si comme moi, vous vous êtes formé en autodidacte, alors son forum, Bijoux à la cheville, doit même faire partie des “piliers” de votre formation.

Michel Zimmermann, en plus d’être un artisan redoutablement doué, consciencieux dans ses procédés de fabrication, et reconnu pour cela, est également d’une générosité rare dans ce métier. Il partage son savoir et son savoir-faire depuis de nombreuses années maintenant, notamment en vidéo, et n’est pas avare de conseils, que ce soit sur son forum, ou sur notre groupe d’entraide sur lequel il participe régulièrement. Mais attention : ne lui parlez pas de fonte, c’est sa bête noire ! 😀

Alors je ne vais pas vous mentir : c’est avec excitation mais aussi un peu d’appréhension que j’ai réalisé cette entrevue (oui, je sais, ça se voit… mais j’me soigne !)

Mais heureusement, très vite sa bonhomie et sa gentillesse m’ont mise à l’aise, et c’est avec attention que j’ai bu ses paroles. J’espère que vous en ferez de même !

Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

You may also like

3 comments

  1. Merci pour cette super interview.
    Pour ma part je suis en projet de création d’entreprise avec une volonté importante de défendre les techniques les plus ancestrales possibles.
    Sauf que mon cursus scolaire ne m’a pas apporté beaucoup de techniques.
    Mais après votre interview, tout d’abord je me sens conforté dans mon envie de m’éloigner des techniques moderne et en plus que l’expérience, le sens critique de mon travail et la motivation me permettrons de contrer cela.
    Merci !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.