PEUT-ON ÊTRE ALLERGIQUE A L’OR OU A L’ARGENT ?

peut on etre allergique a l or ou a l argent
Source : unknown

Vous est-il arrivé – à vous ou à une cliente – d’avoir des démangeaisons au niveau du trou de l’oreille lorsque vous enfilez une paire de boucles ? Des doigts noircis, le cou verdâtre ? Une rougeur sous une bague ?

Ne tirez-pas de conclusions trop hâtives : ces symptômes ne veulent pas forcément dire que vous (ou votre cliente) êtes allergique, d’autant plus si vos bijoux sont en or ou en argent.

Il est d’usage de dire que “l’or et l’argent sont des métaux anallergènes, ils ne peuvent donc pas causer d’allergies”. Là encore, méfiance : c’est le cas de l’or ou de l’argent pur. Mais sont-ils si fréquents en bijouterie ? La différence est bien plus subtile…

En tant que créateur/trice de bijoux, surtout en fantaisie, vous verrez que cette question revient souvent. Et si cette question vous importe peu, vos clientes auront tôt fait de vous la faire considérer !

Voici donc quelques éléments à savoir pour choisir correctement son type de métal, et donc de bijoux.


SYMPTOMES


Tout d’abord, commençons par repérer les symptômes d’une allergie.
Souffrez-vous de dermatite ou stomatite de contact, d’eczéma, d’éruptions cutanées avec démangeaisons ? Alors cela peut être le cas d’une allergie à un métal. Reste à définir le(s)quel(s) !


Un simple noircissement de la peau n’est en aucun cas signe d’une réaction allergique : il s’agit là simplement d’une réaction d’oxydation du métal au contact d’une peau acide. Cela est fréquent et normal. Outre l’aspect esthétique, il n’y a aucune raison de s’alarmer.


De légères démangeaisons, voire une boule au niveau du lobe de l’oreille lorsque l’on porte des boucles, cela veut-il dire que l’on est allergique ?
Et bien pas forcément. Il y a tout un éventail de possibilité : la simple irritation dûe à une boucle trop lourde, ou trop mobile, une légère intolérance à un vernis, un produit de polissage apposé sur le bijou, le frottement et l’acidité de la sueur… N’oublions pas qu’il s’agit là d’un trou dans le corps : il y a donc 1001 raisons de faire des réactions – plus ou moins légères – qui ne sont pas forcément candidates au label “allergie”.


De même, des rougeurs au contact d’un bracelet, d’une montre ou d’une bague, surtout si le bijou est imposant, peuvent être le signe d’uns simple réaction à la chaleur + sueur + acidité.


Ne tirez donc pas de conclusions trop hâtives. Les signes d’une allergies sont souvent bien plus virulents qu’une simple démangeaison ou inconfort. En général, ces symptômes apparaissent rapidement (dans les 12h qui suivent le port d’un bijou), fréquents (à chaque fois que l’on porte ce même métal) et surtout intolérables (sensations de brûlures, démangeaisons fortes, eczéma, cloques)… Comme pour toute autre allergie cutanées en fait !


Si cela est votre cas, il vous faut alors savoir à quel métal vous êtes réactif.


L’OR ET L’ARGENT ?


Purs, l’argent et l’or sont des métaux non allergènes, reconnus pour leur passivité vis-à-vis du corps. L’or est un métal noble, très équilibré d’un point de vue chimique, et pour cela il est généralement neutre.


Pour être tout à fait honnête, il existe bien des cas de dermatites de contact à l’or ou à l’argent qui ont été identifiés. Mais ces cas sont extrêmement rares, et sont rapidement détectés (l’or et l’argent étant utilisés dans le quotidien bien plus qu’on ne le pense).


Cependant, ces métaux nobles sont régulièrement associés à d’autres métaux, pour des raisons de solidité ou d’esthétique. Et c’est dans ces cas là que l’on peut éventuellement déclencher des allergies.


Lorsque l’or n’est pas 24 carats (c’est-à-dire pur à 99%), il y a donc d’autres métaux qui entrent en jeu.
La plupart des bijoux sont de 18 carats ou moins : cela signifie que l’on a ajouté un peu de nickel, de cuivre ou de zinc pour le rendre plus robuste ou modifier la couleur de l’or. Dans l’or rose par exemple, il y a une bonne dose de cuivre, pour lui donner cette couleur. Le zinc ou le nickel permettront de fournir un or blanc ou or gris. Cela permet également de faire baisse le coût de l’or , et donc du bijou.


De même pour l’argent. L’argent pur (ou argent fin, ou argent 999) ne posera très certainement aucun problème. Mais souvent bien trop mou, on lui préfère généralement son cousin, l’argent 925 (ou argent sterling), composé à 92,5 % d’argent et 7,5 % de cuivre. La réglementation française autorise même l’appellation “argent massif” pour de l’argent 800 (80% d’argent et 20% de cuivre).

Ce cuivre est utilisé pour rendre le bijou en argent plus dur et plus résistant. Et si la proportion est relativement réduite dans l’argent sterling (le plus commun en France), peut être qu’un bijou en argent 800, lui, pourra être à l’origine de vos soucis.

Voyons donc en détail quels sont ces métaux qui peuvent vous rendre allergique.


QUELS SONT LES METAUX ALLERGENES ?


Le Nickel

N’y allons pas par 4 chemins : le nickel est un des métaux allergènes les plus connus. Il y aurait près de 15% de la population qui y serait réactive. Le nickel est responsable de la plupart des allergies aux métaux. Son usage est d’ailleurs interdit (pour un usage cutané) en France et en Europe depuis les années 2000. De ce fait, la revente de bijoux fabriqué à partir de nickel (comme le maillechort, ou l’alpaca, toujours utilisés dans de nombreux autres pays) est également interdite. Vous ne devriez donc pas en trouver a priori dans le commerce. A priori…

Il est difficile de reconnaître le nickel à l’œil nu lorsque nous ne connaissons pas bien les métaux. Celui-ci est très semblable à l’argent. Le mieux est d’emmener votre bijou pour le faire tester chez un bijoutier.


Le Cuivre

Comme nous l’avons vu, le cuivre est présent dans les bijoux en argent, ou en or, dans des proportions variables. Il peut également être allergène, bien que beaucoup plus rares sont les cas d’allergies au cuivre, comparé au nickel.


L’acier inoxydable

L’acier inoxydable (Stainless Still) est souvent considéré comme un métal sûr et non allergène. C’est un tort, puisque celui-ci peut contenir des traces de chrome ou de nickel ! Il est donc susceptible de déclencher une allergie chez les personnes très sensibles au chrome ou au nickel.


Le Laiton

Le laiton étant un alliage de cuivre et de zinc, il est donc dans une moindre mesure capable de provoquer des allergies. Si vous êtes allergique au laiton, il est donc fort probable que vous soyez en réalité allergique au cuivre !


QUE PENSER DU PLAQUE OR / RHODIAGE ?


Le rhodium est un métal, utilisé pour recouvrir les bijoux en argent afin de prévenir rayures et oxydation. On le repère facilement car il donne une couleur très blanche au bijou.


Le plaquage or, lui, est souvent réalisé avec de l’or 18K ou 24K, sur une épaisseur minimum de 3 microns (bien moins dans le cas d’une simple dorure à l’or fin)


Ces 2 métaux de recouvrement ne son pas allergène, par conséquent il ne peuvent pas être responsable de votre allergie. Si leur épaisseur est importante, cela peut convenir aux personnes allergiques durant pas mal de temps.


Cependant, vu leur coût, le dépôt est très souvent très mince : quelques microns tout au plus.


Cette couche sera donc inévitablement altérée avec le temps et les frottements. Si vous ne refaites-pas dorer / rhodier votre bijou régulièrement et que vous présentez une allergie au métal de base de votre bijou, alors mieux vaut en faire votre deuil !


Car une dernière chose à retenir, est qu’il n’existe malheureusement pas de remède, ou de désensibilisation en ce qui concerne les allergies aux métaux. La seule solution reste d’éviter ce métal !

Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

You may also like

1 comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.