Collier Plastron Afro – DEFI 30 JOURS / 30 CREATIONS

Collier Plastron Afro - Découvrez les étapes de sa réalisation sur www.apprendre-la-bijouterie.com

 

Jour 25

En matière de collier, je trouve qui rien n’égale un plastron. Cela met tellement en valeur un décolleté ! Pas besoin d’en faire des tonnes, d’avoir un bijou trop imposant. Si l’on veut rester discrète mais bien accessoirisée, rien de tel qu’un collier plastron qui attire l’oeil sans tomber dans le vulgaire.

J’ai donc jeté mon dévolu sur un modèle moderne, et qui fait écho aux boucles d’oreilles du même style.

L’autre avantage, c’est qu’il ne nécessite pas beaucoup de matériel. Mais pas si facile à souder…

Techniques utilisées

Un tube et une plaque aux bonnes proportions, et c’est tout !

Collier Plastron Afro - Découvrez les étapes de sa réalisation sur www.apprendre-la-bijouterie.com
Matériel

 

Première étape : trouver la bonne courbure pour que le collier tombe juste sous la clavicule sans être trop arrondi ou trop plat.

Je me suis donc aidée d’un gabarit dessiné au compas.

Collier Plastron Afro - Découvrez les étapes de sa réalisation sur www.apprendre-la-bijouterie.com
Ajustement et mise en forme du tube

 

Une fois le tube bien ajusté, taillé à la bonne dimension, je l’ai tout simplement calqué sur ma plaque à l’aide d’une pointe à carbure. Tout n’est que géométrie !

C’est alors qu’une hésitation me vient : est-ce que je le texture comme les boucles Lunes, ou est-ce que je le garde bien lisse et bien poli ?

Et bien testons les 2 !

Collier Plastron Afro - Découvrez les étapes de sa réalisation sur www.apprendre-la-bijouterie.com
Hésitations… texturé ou poli ?

 

J’ai choisi : le plastron restera lisse et poli (je regretterai mon choix plus tard…)

Me voilà donc à souder la plaque sur le tube et… attention la galère ! Ma soudure filait partout, du mauvais côté de la plaque, car toute l’arrête de ma plaque n’était pas en contact avec le tube. De quoi m’arracher les cheveux !

Au final, j’ai opté pour un soudage plus en arrière (et finalement tout aussi joli au rendu)

Collier Plastron Afro - Découvrez les étapes de sa réalisation sur www.apprendre-la-bijouterie.com
Soudage

 

Difficultés rencontrées

C’est là que ça se corse : effacer les traces de brasures (bonjour la lime / le cabron / l’émeri fin / et les 3 pâtes à polir) pour obtenir une finition totalement lisse et un poli miroir…

Ah, c’est joli le poli miroir… mais quelle galère pour y parvenir. Il y a toujours une rayure de lime ou d’émeri qui résiste. Et l’oeil de l’appareil photo est PIRE que le mien, qui parfois sélectionne ce qu’il veut bien voir. Avec un APN, y a pas de cachotteries !

Bon, autant vous dire que j’ai bien sélectionné mes photos et optimisé les angles de vue qui ne laissent pas apercevoir les rayures…

 

Ma conclusion / retour d’expérience

Je crois que je vais lancer une série d’articles “comment prendre en photo mes bijoux ratés sans que ça se voit” ?

Ah ah, et pourquoi pas ?

Plus sérieusement, on verra après plaquage or, qui parfois améliore le rendu. C’est pas si pire, comme dirait l’autre, mais à refaire, quelque chose me dit que j’opterais plutôt pour la surface granuleuse…

 

Cette création vous a plu ?

Epinglez-la !

Collier Plastron Afro - Découvrez les étapes de sa réalisation sur www.apprendre-la-bijouterie.com

 

Suivez-moi dans mon défi “30 JOURS / 30 BIJOUX”

Encouragez,

Commentez,

Partagez !

(<<< pour partager, il vous suffit de cliquer sur l’icône d’un des réseaux sociaux, juste là, à gauche ! )

Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

You may also like

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.