Bague Topaze Bleue, serti tube – DEFI 30 JOURS / 30 CREATIONS

Bague Topaze Bleue, cabochon en serti tube, toutes les étapes de la réalisation de cette bague sur www.apprendre-la-bijouterie.com !

 

Jour 7

Pour ce 7ème jour de défi, j’ai décidé de m’attaquer à mes démons : le sertissage en tube. Vous allez comprendre pourquoi… J’avais cette jolie Topaze bleue en réserve depuis pas mal de temps. Et même si les pierres bleues ne sont pas mes préférées et que je n’y connais vraiment rien en gemmologie, je dois avouer que sa couleur et sa taille me faisaient vraiment de l’œil.

Quand j’ai commencé la bijouterie, le sertissage était loin de faire partie de mes envies. Pour moi, les pierres c’était trop “old school”, ça sentait la poussière et la boite à bijoux de mamie. Cela ne faisait tout simplement pas assez “moderne” à mes yeux.

Ce n’est qu’après avoir découvert d’autres univers, d’autres créateurs, d’autres styles de pierres, que j’ai compris que, comme pour tout, le sertissage pouvait aussi être simple, épuré et moderne. Alors j’ai eu envie d’essayer, en autodidacte, je me suis plongée dedans et… ben c’est pas toujours facile !

Techniques utilisées

Pour cette bague, j’ai voulu utiliser la technique du serti tube. Le plus facile des sertis soit-disant… Durant un temps, je fus tout à fait d’accord.

En effet : des soudures en moins, un ajustage plus facile, surtout pour les toute petites pierres… Les premiers sertis tubes que j’ai réalisé se sont déroulés “comme sur des roulettes”.

 

Matériel nécessaire à la réalisation d'une bague en serti tube
Matériel utilisé : fil carré et tube de 6mm

 

Topaze Bleue Suisse taillée en cabochon
Topaze Bleue Suisse taillée en cabochon

 

Fraisage d'un tube en laiton pour réaliser une bague en serti clos.
Fraisage du tube.

 

Ajustage de la pierre dans son tube en laiton - réalisation d'un serti clos
Ajustage de la pierre dans son tube en laiton

 

Topaze en serti clos - Découpe du tube en laiton et ajustage pour laisser passer un maximum de lumière dans la pierre
Découpe du tube en laiton et ajustage pour laisser passer un maximum de lumière dans la pierre

 

Bague Topaze - corps de bague texturé, martelé et ciselé
Corps de bague texturé, martelé et ciselé

Les difficultés rencontrées

Mais avec le temps, je ne sais vraiment pas pourquoi, j’ai réussi à tous les rater. T.O.U.S !

Je m’explique, et c’est là le plus rageant : je fraise, j’ajuste, je coupe, j’ajuste, je soude, j’ajuste, je mets la pierre, je referme le serti puis je passe au brunissage et là… bim ! la pierre saute ! Elle se retourne dans sa coquille. Et moi je me retourne sur ma chaise, et prends sur moi pour ne pas tout envoyer valser.

 

Rabattage des bords du serti clos en tube, dernière étape du sertissage
Rabattage des bords du serti clos.

 

Alors j’ai bien compris d’où venait l’erreur : mes fraises sont rondes , donc mon serti est creux et lisse, alors que la pierre est plate, de taille cabochon. Forcément, ça glisse (au pays des merveilles). Du coup je fraise un peu l’intérieur pour faire un “cran”. Parfois ça marche. Parfois non.

Et bien voilà, vous savez tout, cette topaze bleue n’a pas fait exception, et j’ai dû refaire mon corps de sertissage 2 fois avant d’y arriver…

 

Bague topaze bleue en serti clos tube
Bague topaze bleue en serti clos tube

 

Ma conclusion / mon retour d’expérience

Etre tenace, persistant, c’est vraiment une qualité à avoir quand on fait de la bijouterie. Cela faisait des mois que je boudais le sertissage à cause de ces nombreuses déconvenues. Faire un défi comme celui-ci ne me laissait (heureusement) pas trop le choix ni le temps : je devais m’améliorer sur cette technique. Je finirai bien par la maîtriser !

J’ai donc recommencé, depuis le début, et j’ai fraisé légèrement l’intérieur de mon tube pour faire ce fameux cran. Hasard ou réussite, toujours est-il que la deuxième fois la demoiselle Topaze est restée en place.

Et donc le résultat arrive, imparfait mais tout de même : je la trouve plutôt magnifique cette couleur de Topaze dite “bleue Suisse” ! La difficulté me fait l’aimer d’autant plus.

Bague Topaze Bleue, cabochon en serti tube, toutes les étapes de la réalisation de cette bague sur www.apprendre-la-bijouterie.com !

 

Et vous, vous aimez ? Le serti clos, ça vous parle ?

 

Cette création vous a plu ?

Epinglez-la !

 

Bague Topaze Bleue, cabochon en serti tube, toutes les étapes de la réalisation de cette bague sur www.apprendre-la-bijouterie.com !

 

Suivez-moi dans mon défi “30 JOURS / 30 BIJOUX”

Encouragez,

Commentez,

Partagez !

Cheerleader

(<<< pour partager, il vous suffit de cliquer sur l’icône d’un des réseaux sociaux, juste là, à gauche ! )

Partager l'article
  •  
  •   
  •  
  •  

You may also like

5 comments

  1. Elle est superbe ! je n’aurais pas pensé faire un serti tube avec un cabochon à fond plat (j’aurais pensé à un serti clos, mais comment le gérer si petit ???). C’est une super idée ! Du coup j’ai regardé les tubes chez mon fournisseur mais je suis larguée avec le choix des dimensions intérieur/extérieur… Quelle dimension de tube utilises tu pour pouvoir gérer l’assise du cabochon ?

    1. Merci ! Oui, en fait je l’ai tenté car je n’avais que des cabochons à fond plat et au final ça n’est rien d’autre qu’un serti clos classique sans avoir la soudure du tour. Pour le diamètre, je m’arrange pour prendre des tubes de 1mm plus grand que ma pierre, en l’occurence ici un tube de 6mm pour une pierre de 5mm. Et le diamètre du trou intérieur de 4mm, pour que la pierre tienne. J’ai chanfreiné les bords pour avoir un minimum d’épaisseur. Voilà tout ! 😉

      1. Merci beaucoup pour ta réponse, je ne la vois que maintenant, d’où mes remerciements tardifs… je vais rapidement tester car j’adore les sertis sur les tous petits cabochons 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.